Conseil pour maman

L'école peut-elle revendre des blouses pas chères ?

Longtemps réservée aux commerçants, l’activité cambiaire tend à se propager dans l’enceinte écolière. Tout en sachant que le droit d’organiser des levées de fonds éducatifs est du ressort exclusif des groupements d’appui aux écoles, certains responsables d’établissements en profitent pour revendre les matériels tels la blouse chimie ou d’autres matériels. D’autres faits également, comme celui de revendre les produits élaborés par des élèves se multiplient de plus en plus. Cela est-il opportun, même à bas prix ? On est tenté de penser que l’éducation ne présente plus l’esprit fondamental de ces institutions.

Une nouvelle vision de l’école

Des kermesses, expositions diverses on en trouve même dans la cour de récré durant les relâches scolaires. Quand c’est dans un but d’aide financier pour l’école et en parfaite symbiose avec ses idéo, aucun souci. Par contre, ouvrir des marchés informels sur les lieux pour son profit personnel, c’est assez inapproprié.

Dans le besoin, l’école peut réclamer auprès des associations des subventions, ou demander des parrainages au lieu d’exploiter les écoliers et les parents.

Ne peut-on pas affirmer que revendre ces produits ne relèverait pas d’un commerce illégal ? En effet, tout au long du processus de transformation de la matière première en produit fini, le produit doit subir une imposition qui sera réglée par le consommateur au moment de l’achat. Dans la présente pratique, les fonds obtenus reviennent aux responsables de la vente. Dans la plupart des situations, l’argent sera récolté par ces groupes de coopération. Aucun due n’est retourné à l’Etat. Quant aux petits travailleurs, ils percevront un minimum de sou dans les meilleurs des cas sous prétexte que l’argent obtenu va concourir à faire tourner leur chère école.

Revendre des blouses ou autre bien appartenant à l’école devrait poser des limites. La communauté a besoin de fonds pour mener à bien sa mission par rapport aux écoles. Et il existe plusieurs manières pour ce financement comme recevoir des dons de bienfaiteurs. Et encore faut-il que les fonds ainsi obtenus reviennent réellement à leur but initial.

Les publications similaires de "Echange de bons plans"

  1. 4 Fév. 2019Les mamans choisissent souvent la marque Asos pour leur enfant74 visites
  2. 3 Déc. 2018Mon bon plan pour des vêtements chez Patatam137 visites
  3. 19 Nov. 2018Le bon plan pour voir Nicoli Pierre Jean en concert178 visites
  4. 4 Oct. 2018De jolies boucles d'oreille enfant à petit prix206 visites
  5. 25 Juin 2018L'actualité des droits des enfants211 visites
  6. 27 Mai 2018Combien coûte un chauffe biberon?324 visites
  7. 27 Avril 2018comment garder les enfants occupés pendant un anniversaire?294 visites
  8. 15 Fév. 2018Un livre destiné aux enfants avec Calme et attentif comme une grenouille326 visites
  9. 28 Nov. 2017A qui s’adresser pour un faire-part de naissance pour une fille ?383 visites
  10. 24 Sept. 2017Comment recouvrir votre gâteau avec de la pâte à sucre398 visites
  11. 21 Sept. 2017une déco de table chic et pas chère342 visites
  12. 8 Sept. 2017Les mères de famille partagent les même valeurs que Bonneterre Wessanen...manger sain306 visites
  13. 4 Sept. 2017Je cherche une poussette Yoyo Babyzen1439 visites
  14. 27 Juil. 2017Pourquoi ne pas offrir de belles marques à vos bambins à moindre frais avec Patatam284 visites